Les 5 bienfaits du curcuma

le curcuma

Le curcuma (Curcuma longa) est une plante herbacée rhizomateuse vivace du genre Curcuma de la famille des Zingibéracées originaire du sud de l’Asie. De ses rhizomes réduits en poudre est extraite l’épice homonyme.

Le curcuma est particulièrement présent dans la vie socioculturelle du sous-continent indien, où il est considéré comme une plante exceptionnelle en regard de ses nombreuses propriétés (épice, conservateur de nourriture, agent colorant, cosmétique et médicinal). Le curcuma dispose de plusieurs effets sur la peau, les cheveux et la santé en générale.

 

Bienfaits de la curcuma sur les cheveux :

Avec ses vertus antifongiques, antiallergiques et toutes les autres vertus déjà évoquées, le curcuma stimule la circulation sanguine au niveau du cuire chevelu et le purifie ; La curcumine -élément en abondance dans cet épice- traite plusieurs types curcuma en poudred’infections dermiques. Aussi, elle bloque l’activité du TGF Bêta 1, (phénomène qui
cause la chute des cheveux).

Enfin, le curcuma a des propriétés tinctoriales, il peut ainsi être utilisé comme un colorant naturel pour les cheveux ; en effet, la curcumine est un colorant acide, ce qui fait d’elle un bon adhérant dans les fibres capillaires généralement amphotères.

Le curcuma protège notre système cardiovasculaire

La curcumine protège contre les mauvaises graisses en favorisant l’abaissement du taux de mauvais cholestérol et augmente la fluidité du sang en ralentissant l’agrégation plaquettaire. Elle dispose d’un effet brule-graisse. La curcuma contribue ainsi à freiner le dépôt de graisse dans les artères. Il protège donc le système cardiovasculaire diminuant ainsi les risques de phlébite et surtout d’athérosclérose (encrassement des artères). Il aurait même un rôle protecteur contre l’insuffisance cardiaque.

La consommation du curcuma permet de renforcer le système immunitaire

Le curcuma limite le développement de certains cancers: foie, seins, peau. Ainsi, consommer du curcuma contribue à diminuer la taille des tumeurs de manière considérable. La curcumine peut être utilisé par les patients traités par chimiothérapie, elle contribue à améliorer ses effets.

Les propriétés anti-age

Le stress, la pollution et les mauvaises habitudes alimentaires ont affecté la peau d’une manière négative : acné de l’adulte, rides précoces, taches de vieillesse… Le curcuma aide à lutter contre les radicaux libres. Ces derniers sont présents dans curcuma fraichenotre corps en faible quantité mais leur prolifération peut avoir des conséquences néfastes sur notre santé. Les radicaux libres en trop grande quantité peuvent provoquer un vieillissement prématuré de la peau ou un dérèglement des cellules responsable de certains cancers. En consommant du curcuma, on limite le développement des radicaux libres. Cependant, il faut être rigoureux dans le choix du produit. Le curcuma doit être de qualité et contenir suffisamment de curcumine (au minimum 95%).

 

Réduire la douleur et l’inflammation

Le curcuma serait même plus efficace que l’hydrocortisone. Lorsque le curcuma est associé à des acides gras essentiels (bonnes huiles), leurs actions anti-inflammatoires se potentialisent.
Cette épice entre dans la composition du célèbre curry et lui donne sa couleur jaune. Le curcuma possède pour propriétés de stimuler la digestion en augmentant la sécrétion biliaire (Attention : ne pas utiliser en cas de calculs au sein de la vésicule biliaire) mais ce sont ses vertus anti-inflammatoire qui vont retenir notre attention.
En effet, d’après de nombreuses études, son action anti-inflammatoire est comparable à celle de l’aspirine et de la cortisone. Il contient de nombreux principes actifs dont le principal est la curcumine qui protège l’organisme de l’inflammation et des multiples dommages causés par le stress oxydatif.

La spiruline

algue spirilune

La spiruline est considérée depuis des années comme un complément alimentaire sain et efficace par un nombre grandissant de personnes, convaincu par les résultats obtenus à la suite d’une cure. Cependant son utilisation remonte à des temps beaucoup plus anciens. Ainsi, les incas en consommaient déjà comme un aliment à part entière.

Histoire de la Spiruline :

Considérée depuis des années comme un complément alimentaire naturel, sain et efficace par un grand nombre de personnes convaincues par les résultats obtenus à la suite d’une cure, l’utilisation de la spiruline remonte effectivement à des temps très anciens. Les Incas en consommaient déjà comme un aliment à part entière. Depuis fort longtemps, les femmes Kanembou au Tchad récoltent la spiruline, la font sécher pour la consommer avec du mil. La ration individuelle contient à peu près 10 g de spiruline.

La spiruline, un complément alimentaire naturel :

La spiruline est Classée dans la famille des “super aliments”, elle est considérée par l’Organisation Mondiale de la Santé comme comme le meilleur aliment pour l’humanité au 21ème siècle et le plus complet.
La spiruline croit de manière naturelle à travers le monde entier dans des régions comme l’Afrique, l’Asie, l’Inde et le Mexique, cependant les États-Unis ainsi que certains pays d’Europe la cultive de manière artificielle depuis un certains nombre d’années.

Bienfaits de la spiruline sur notre santé :

La Spiruline et le diabète

Plusieurs études sur des animaux ont révélé que la spiruline peut abaisser les niveaux de sucre dans le sang. Dans certains cas, la spiruline était plus efficace que certains médicaments contre le diabète, telles que la metformine. De plus des études ont également été menées sur l’homme. Par exemple, un groupe de scientifiques de l’université de Baroda en Inde a mené une étude sur 25 sujets atteints de diabète de type 2. Les participants ont reçu 2 grammes de spiruline par jour pendant 2 mois.

Les résultats de l’étude ont montré que les deux mois de consommation de spiruline ont entraîné une baisse sensible de la glycémie à jeun, ainsi qu’une baisse des niveaux de glycémie postprandiale (lors de la digestion d’un repas).

Rôle de la spiruline dans l’immunité et maladies infectieuses

La spiruline favorise la stimulation de la production d’anticorps et de cytokines. Elle participe à l’accumulation de cellules NK (lymphocytes tueurs anti cancer) dans les tissus, et à l’activation et de la mobilisation des cellules T et B (lymphocytes antiviraux et anti-infectieux). D’après d’autres publications, elle serait elle-même active contre plusieurs virus à enveloppe, y compris le virus de l’herpès, le cytomégalovirus, le virus de la grippe et le VIH (7).

La spiruline améliore les symptômes de la rhinite allergique

La rhinite allergique est un excellent exemple des mécanismes de défense naturelle du corps face aux pollens. Différents études indiquent que d’une part la spiruline joue un rôle préventif en diminuant la sensibilité des patients au pollen et que d’autre part, elle a agi comme un antihistaminique chez les allergiques aux foins. Trois études spiruline en poudredémontrent les effets positifs de la spiruline chez ceux qui ont pris des doses quotidiennes pendant 12 semaines. Le Dr Gershwin explique lors d’une conférence que, pour la première fois, un « alicament » – la spiruline – a démontré des effets bénéfiques sur la machine qui provoque les allergies humaines. Et de conclure que la « spiruline possède un immense potentiel pour soulager les personnes allergiques ».

Les consommateurs de la spiruline sont moins sujets aux allergies, aux problèmes cutanés et à l’asthme.

Fer et spiruline : une véritable priorité pour les femmes enceintes

La Spiruline est particulièrement conseillée. Contrairement aux compléments alimentaires de la pharmacopée classique qui sont en général mal assimilés et peuvent provoquer des effets secondaires désagréables. Véritable « super-aliment », la spiruline, une algue de culture, regorge de vitamines, de minéraux, de protéines facilement assimilables et d’acides gras essentiels.

La spiruline est une des sources les plus riches en fer assimilable, en vitamines du groupe B et notamment en vitamine B9 (acide folique), nutriments dont les femmes enceintes sont souvent carencées.

De plus, il faut aussi savoir que l’acide gras gamma-linolénique, remarquable pour le développement du fœtus et du nourrisson, ne se trouve quasiment que dans le lait maternel et la spiruline.

La redécouverte de la spiruline est d’ailleurs liée à l’observation du bon état de santé des peuplades kanembous, au bord du Lac Tchad, en particulier les femmes enceintes et leurs nourrissons nourris de galettes de spiruline. Si vous avez décidé de prendre de la spiruline pendant la grossesse, il existe différentes façons d’en consommer. La manière la plus simple et la plus courante de consommation de la spiruline consiste à vous rendre dans un magasin d’aliments biologiques et d’en acheter sous forme de comprimés préparés à base d’algue bleue verte. Toutefois, si vous préférez en consommer de manière plus naturelle, vous pouvez choisir d’en acheter sous forme de poudre et d’en mélanger dans vos recettes de jus végétal ou dans vos sauces. Vous pouvez aussi préparer des smoothies de spiruline.